3 new tips for hunting a job – 3 nouvelles astuces pour ta recherche d’emploi


Cet article est une mise à jour de celui publié initialement en 2020 – En effet, on profite de l’été pour se mettre au carré sur sa recherche d’emploi à la rentrée !


La demande de mise à jour de CV ou d’exercices type entretien d’embauche revient en force en ces temps un peu bizarre où, soyons francs, nous ne sommes pas tous très rassurées quant à notre avenir professionnel. Voici donc 3 nouvelles astuces pour que votre candidature fasse a différence.

NB : les articles précédents sont toujours disponibles :


Tip 1 : On ne raconte pas d’histoire

Si ton niveau d’anglais est A2+, ne mets pas B1- dans ton CV. C’est vrai, c’est basique… mais c’est tellement vrai.

Ça a l’air de rien, un demi-niveau, mais la marge entre A et B est pourtant grande. Un niveau A2+ veut dire que l’on est capable de se débrouiller à l’étranger pour son compte personnel ou sur des sujets dont on a la maitrise. Un niveau B1- veut dire que l’on peut s’adapter facilement à une conversation professionnelle sur un nouveau sujet inconnu jusque là.

Si c’est important pour l’entreprise qui recrute, elle aura un moyen de te tester.


Tip 2 : Attention avec le correcteur automatique

Je le répète souvent, il faut prendre le temps de relire tous tes écrits avant de les envoyer.

Mais lorsque l’on a utilisé un utilitaire de traduction automatique, comment faire pour s’assurer que ce qui est écrit correspond bien à ce que l’on voulait dire ? Il n’y a malheureusement pas de réponse infaillible à cela, à moins d’avoir un native speaker sous la main, ou au moins un collègue qui maitrise bien la langue.

Donc on réduit – voir on oublie – le recourt aux traductions automatiques ! Le mieux lorsque l’on se trouve coincé sur un mot ou une expression que l’on ne sait pas traduire, c’est de changer sa formulation. On revient à la base : un sujet + un verbe + un complément. Si tu écrits sur un sujet que tu maitrises vraiment, « that should do the trick » (ça devrait le faire)


Tip 3 : Remercier par écrit après chaque entretien

Surtout si tu peux le faire en anglais.

Au delà de l’attention personnelle, et de l’occasion de faire le point sur un entretien qui t’as particulièrement intéressé, c’est aussi une belle opportunité de t’exprimer dans un anglais plus « street English », plus relaxé, moins formel. Ainsi, tu te crées une nouvelle chance de montrez ton bon niveau d’anglais.


Et parce que la meilleure façon de parler anglais, c’est de parler anglais, pourquoi ne pas rejoindre le club de conversation dès la rentrée ? On n’a pas toujours l’opportunité de pratiquer, mais là c’est possible et c’est gratuit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :