6 TIPS for the cover letter (Nos 6 astuces pour une belle lettre de motivation)

Nous continuons notre série pour vous aidez dans la recherche d’un emploi directement en anglais avec ce nouveau post concernant le lettre de motivation, « cover letter » en anglais.

Dans cet article, nous allons nous concentré sur les éléments indispensables pour une bonne lettre de motivation, mais néanmoins, il nous semble important de commencer avec un petit rappel sur le thème de « pourquoi est-ce que j’écris une cover letter ? »

Pourquoi est-ce que j’écris une cover letter ?

Revenons à la base quelques instants. Si je suis en train d’écrire une lettre de motivation, c’est parce que je veux ou doit changer de job. Donc que je suis actuellement dans une situation d’insatisfaction : absence de job, ou job qui ne me convient pas.

J’écris cette lettre parce que je suis motivé.e pour aller vers quelque chose d’autre. Et ce quelque chose doit être clair dans mob esprit.

Prendre le temps de réfléchir à ce sujet avant de se lancer dans la rédaction de la lettre de motivation, mais aussi tout simplement avant de commencer une recherche d’emploi, c’est se donner la chance de bien préciser ce que l’on recherche, et pourquoi on va postuler à tel ou tel offre… ou pas.

Une partie importante de nos ateliers « I want to change job ! » est consacré à cette analyse, parce que c’est la clé pour qu’une recherche soit couronnée de succès. Sans cette petite introspection, nous risquons de reproduire les mêmes schémas encore et encore. Et retomber dans le même état d’insatisfaction. Et de recommencer une recherche. Etc…

Sans jamais porter de jugement, nous revoyons en atelier (et en anglais) les motivations qui nous poussent à chercher un nouvel emploi : gagner plus d’argent, avoir plus de temps pour soi, être en mesure d’être aligné.e avec ses valeurs… Et ce vocabulaire sera ensuite visible dans la lettre de motivation, explicitant pourquoi vous contactez ce recruteur précisément, et pas un autre.

Pour plus de détail, contactez nous : the.floating.mushroom@gmail.com

Les 6 astuces d’une bonne cover letter

Et sans plus tarder, nos 6 astuces pour une lettre de motivation optimisée.

Make it personal : Il est important de savoir à qui on est en train d’écrire. Les formes de politesse anglaise permettent des raccourcis tel que « to whomever it may concern » (à l’intention de la personne concernée) mais je ne recommande pas l’utilisation de ces modèles. Mettons nous 5 minutes à la place du recruteur : Vous aimeriez recevoir une lettre qui commence comme ça, vous ?

Be precise : Précisez bien pour quel job vous postulez. L’anglais le permet facilement avec une ligne du type : « Object : Quality Manager Position » qui est beaucoup plus automatique que dans les courriers français où tout doit encore être délié. Une nouvelle fois, il s’agit de se mettre à la place du recruteur, qui gère peut-être des dizaines d’offres en parallèle. Montrons-lui dès le départ que nous sommes une bonne ressource en puissance !

Explain why : Pourquoi postulez-vous chez cette entreprise, pour ce poste. Il est important de montrer que vous êtes réellement intéressé par l’opportunité offerte. Pour cela, renseignez vous sur l’entreprise : internet, LinkedIn, … Les sources d’information sont infinies, il suffit juste de bien les choisir.

Explain why you : Vendez-vous ! Expliquez pourquoi vous êtes la meilleure personne pour le poste. Mais attention à la nationalité de votre interlocuteur : les anglais par exemple ne sont pas des grands fans des personnalités « show off » (frimeur)

Show passion : C’est une question de vocabulaire. Il n’est pas nécessaire de rester sur des termes neutres, si votre personnalité est plutôt enthousiaste ou extravertie, montrez le ! Tout en vous respectant bien sur, pas la peine de surloyer le role. Mais si vous vous sentez euphorique par rapport à une opportunité, dites-le : « I am / feel so enthusiastic learning you are hiring for this position … »

Show kindness : Il n’est jamais inutile de remercier quelqu’un pour le temps qu’il a passé à lire votre prose. Sans en faire des caisses, s’entend. Et si en plus vous êtes sincère, ce sera apprécié. Dans une période où le recrutement se base plus sur le savoir être que sur le savoir faire, montrer tout de suite quelle est votre vraie personnalité vous donne un « good start » (un bon démarrage)

Mettez votre cover letter à jour

Parce que la demande revient encore et encore, The Floating mushroom propose des ateliers en petit groupe (5 personnes maxi) pour pratiquer l’anglais dans le contexte de la recherche d’emploi. 3 heures d’accompagnement avec d’un workbook (cahier d’exercices) de 30 pages pour améliorer votre resume (CV) et votre cover letter (lettre de motivation), et préparer votre interview (entretien d’embauche) mais surtout pratiquer, pratiquer, pratiquer !

Pour toute information, contactez Agnès à l’adresse mail suivante : the.floating.mushroom@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :